Postes

Position sur le terrain

Le Réceptionneur Attaquant :  Ces deux joueurs attaquent à l’aile (en position 2 ou 4) et aux trois mètres. Un des deux attaquants attaquera toutefois en position 2 lorsque le pointu est lui-même sur la position 4, en phase de réception. À l’arrière, le complet est, avec le libéro, prioritaire pour faire la réception. NB : les joueurs appelés « complets » sont parfois aussi ceux qui sont choisis pour être en opposition au passeur, dans les équipes sans pointu. À ce moment-là, ce joueur doit être capable de réceptionner, d’attaquer, de bloquer, de servir et surtout de pouvoir effectuer la passe lorsque le passeur défend. C’est ce qui le différencie de l’attaquant réceptionneur classique et lui vaut le titre de « complet ».

Le Pointu Aussi appelé « joueur à la technique » ou opposite, ce joueur est celui placé à l’opposé du passeur. Il attaque généralement en poste 2 sauf en phase de réception lorsque lui-même est sur la position 4 afin d’éviter des rotations inutiles. Il attaque alors en 4. Lorsqu’il est arrière, le pointu est déchargé de la réception afin de pouvoir attaquer aux trois mètres (le plus souvent en poste 1). Il est souvent considéré comme le meilleur attaquant et le passeur lui fait souvent la passe lorsqu’il se trouve en difficulté.

Pointus et complets peuvent être regroupés sous l’appellation « ailiers ».

 Le Central: Les joueurs au centre sont ceux qui se placent en position 3 et 6. En poste 3, les centraux ont pour principale fonction, d’attaquer en courte (passe courte et rapide du passeur) et en décalée (passe rapide où le central se trouve à 2m du passeur) ou, dans le cas d’une feinte d’attaque, de « fixer » (attirer) la défense adverse (le contre ou mur) pour l’empêcher d’aller contrer un attaquant ailier. Le central sort souvent sur les postes arrière pour laisser sa place au libéro(car c’est un poste très épuisant). Il sort après avoir servi en position 1 et rentre en 4. Lorsque celui-ci reste en position arrière, il peut aussi attaquer derrière les trois mètres. Cette attaque est couramment appelé « pipe ». Elle se distingue de l’attaque de l’opposite en étant une balle plus rapide et souvent moins haute que l’attaque classique des trois mètres.

le passeur: le passeur est le joueur en charge de la distribution du jeu pour procurer les meilleurs occasion d’attaque. Il doit varier le jeu en fonction du placement des adversaires et doit masquer le plus possible son intention de passe afin de tromper la vigilance de l’adversaire.

Selon le système tactique mis en place, il y a un passeur (système 5-1) ou deux passeurs (système 4-2). Dans un système 5-1 (5 attaquants et 1 passeur), le passeur se place après le service généralement :

  • en 2 quand il est sur les positions avant (2, 3 ou 4),
  • en 1 quand il est sur les positions arrière (1, 5 ou 6).

Dans un système 4-2 (4 attaquants et 2 passeurs), les deux passeurs sont sur des positions opposées (quand un passeur est devant, l’autre est derrière). La position de chaque passeur après le service fonctionne sur le même principe qu’avec un seul passeur.

Quand les deux passeurs attaquent également (le passeur sur les positions avant attaque sur des passes faites par le passeur sur les positions arrière) on parle d’un système en « faux 4-2 », en « 4-2 amélioré », ou en 6-2 qui permet d’avoir toujours 3 attaquants sur les postes avant. Les passeurs peuvent aussi réaliser des deuxièmes mains. Lorsque la réception est très bien effectuée et qu’il est prêt du filet, il peut sauter et placer la balle directement de l’autre côté. A haut niveau, le passeur peut sauter sur chaque balle afin d’attirer lui aussi le bloc adverse et donc pouvoir alléger le travail des ailiers qui n’attaqueront que face à un seul bloc

Le libéro: Le joueur libéro est différent des autres joueurs. Il a pour fonction de faire des réceptions de service, des défenses et des relances vers le passeur. Il se doit donc d’exceller dans la première touche de balle de l’équipe. Il reste sur le banc des joueurs jusqu’à ce que l’entraîneur l’envoie sur le terrain remplacer un des joueurs arrière. L’échange de joueurs dans ce cas particulier n’a pas besoin d’être noté par l’arbitre. Il ne peut rentrer que sur les trois positions de la ligne arrière et il lui est interdit de servir et d’attaquer le ballon lorsque celui-ci est entièrement au-dessus du plan haut du filet. De plus, s’il transmet le ballon à un attaquant en effectuant une touche haute (ou à 10 doigts) et qu’il se trouve à l’intérieur de la zone des 3 mètres, l’attaquant ne peut attaquer ou passer le ballon chez l’adversaire que si le ballon est redescendu sous le plan haut du filet matérialisé par une bande blanche. Il peut par contre transmettre le ballon en manchette sans restriction : celui-ci peut être attaqué normalement. Il est le point fort du secteur réception-défense. Pour un schéma tactique traditionnel, il rentre sur chacun des centraux, après leur position de service, et tourne sur les trois positions arrière. Sur le terrain, il porte un maillot différent des autres joueurs de son équipe.