cropped-Logo-volley-HD2-Couleur-2-1.jpg

Présentations… n°4

Le Club de Volley-Ball de Milly vous propose une newsletter, pour vous permettre de découvrir ou redécouvrir ceux qui participent à la vie du club.
Nous publierons donc plusieurs numéros pour vous présenter tout le monde et vous informer sur les activités du club.
Bonne lecture !!

C’est qui les patrons ?!

Elo
Eloïse
MARIEJO
Marie Jo
KEVIN
Kévin
SABINE
Sabine
IMG_2778
Pascal
JACQUES
Jacques

Après nous être intéressés aux entraîneurs du CVBM, nous allons à présent nous tourner vers son comité directeur…


Au même titre que pour les entraîneurs, les interviews des bénévoles du comité directeur, sera également divisé en deux parties.
Nous nous pencherons aujourd’hui sur Eloïse, Pascal, Sabine, Kévin, ainsi que Jacques et Marie Jo.



Tout d’abord le retour d’Eloïse

Pour commencer pourrais-tu te présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Eloïse, j’ai 24 ans et suis professeur des écoles à Évry. Je suis joueuse en N3 au club et entraineur adjoint sur le groupe des M18 Filles.
Je suis au club depuis 20 ans. Grande fidèle depuis mon enfance, j’y ai évolué en tant que joueuse, arbitre puis entraineur. Fille de Bruno (responsable technique) et Sandie (présidente depuis peu), j’ai été bercée au sein du club et l’ai vu grandir en même temps que moi.
Mes parents sont membres du comité directeur depuis de nombreuses années au côté de Laurent (ancien président), Michèle, Guillaume (ancien secrétaire) ou encore notre célèbre Jacques (Jacouille pour les intimes 😊). Depuis très longtemps, les réunions du comité directeur ont lieu chez mes parents, qui accueillent les membres avec un petit apéro et de bonnes pizzas. J’ai donc participé très tôt aux réunions depuis ma chambre en trouvant ça plutôt attrayant. C’est donc tout naturellement que j’ai décidé d’intégrer le comité directeur du club il y a un peu plus de 3 ans pour me régaler, tout en participant activement à trouver des solutions pour continuer de faire grandir le club.

Quel(s) rôle(s) occupes-tu au sein du comité ?
Tout d’abord membre du comité pendant 3 ans, j’ai cette année la place de secrétaire, secondée par Guillaume.

En quoi cela consiste-t-il ?
Je suis chargée de prendre des notes et de rédiger les comptes-rendus lors des réunions du comité ou de l’Assemblée Générale et de soulager la présidente sur les charges administratives (déclarations, etc.).

Pour quelles raisons as-tu décidé de rejoindre le comité ?
J’ai décidé de rejoindre le comité pour participer à la vie du club de plus près, épauler les dirigeants et leur donner un avis plus jeune lorsque c’est nécessaire (choix des nouveaux équipements par exemple).

Ton poste et les responsabilités associées sont-elles comme tu l’imaginais ?
Oui globalement, mais je triche car j’avais déjà une vision d’ensemble de ce en quoi cela consistait 😉.

Qu’est-ce que tu aimes et qui te motive à rester dans le comité du club ?
J’aime le fait de se poser autour d’une table et d’aborder des questions liées au club, à son fonctionnement, ses licenciés, faire remonter les disfonctionnements comme ce qui fonctionne bien. J’aime également le fait de participer à la conception de nouveaux projets pour le club (tournois, ventes, etc.).
De plus, les réunions sont toujours un moment agréable, où l’on se retrouve, on échange et on débat. Sans que tout le monde soit toujours d’accord, cela reste un moment convivial et agréable !
Chaque année, de nouvelles têtes intègrent l’équipe et cela créé vraiment des débats enrichissants, avec chacun son point de vue (loisir, parents, entraineur, joueur...). En général il ne faut pas compter se coucher tôt même si la présidente promet que ce sera court !

Vient ensuite l’interview de Pascal

Bonjour Pascal, avant de commencer peux tu te présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Pascal et je suis directeur de projet à la Caisse Nationale d’Assurance Maladie. À l’approche de mon 57ème anniversaire je continue de pratiquer mes loisirs que sont le golf, le vélo et bien évidemment le volley.

Depuis combien d’années es tu au club ?
Je suis au club depuis 6 ou 7 ans, je ne saurai vraiment dire, le temps passe vite ! 😊

Quelle place occupes tu au sein du comité et quel est le travail que tu accomplis ?
Jusqu’à l’Assemblée Générale de janvier, j’étais temporairement le trésorier du club en attendant que mon épouse, Sabine, puisse prendre le relais.
Aujourd’hui je n’ai pas de rôle particulier mais j’offre tout de même mon aide pour la trésorerie.
Le poste de trésorier consiste à vérifier ainsi qu’à encaisser les chèques en fonction dates demandées par les adhérents et les fréquences des paiements. Il est également de notre ressort de gérer les chèques vacances ou coupons sport loisirs mais aussi de vérifier les différentes dépenses, sans oublier évidemment de s’occuper de la paie des salariés, des défraiements et des engagements financiers des équipes pour les compétitions… Il s’agit d’un véritable travail de comptabilité !
Plus généralement, en tant que membre du comité, nous nous devons indubitablement de participer à la vie du club et, dans des temps difficiles comme ceux-ci, penser à sa survie. Dans un registre plus gai, nous avons en plus la charge de préparer les Assemblées Générales.

Pour quelles raisons as-tu voulu être trésorier ?
J’ai voulu donner un coup de main au club, car c’est un club où on se sent bien. De plus, il faut du monde pour qu’une association puisse prendre vie et c’est au sein d’une association qu’il est possible de s’enrichir auprès des autres…
Je considère qu’il ne faut pas seulement être « client » d’une association, mais qu’il faut savoir et qu’il est important d’y donner de son temps. Dans le cas contraire il n’y aurait plus d’association, or la vie associative est au cœur même de nos villes et villages.

Une fois trésorier, ce que tu avais à faire était conforme avec ce à quoi tu t'attendais ?
Oui, tout a été plus ou moins ce à quoi je m’attendais, même si on découvre toujours certaines choses au fur et à mesure.

Bien que tu l'as en partie expliqué précédemment, qu’est-ce que tu aimes et te donne envie de continuer à être dans le comité ?
C’est le lien, cet enrichissement auprès des autres que j’aime dans la vie associative et qui me donne envie de continuer de m’investir. Dans le sport nous venons tous de milieux différents, nous avons chacun une histoire et une raison d’être là différentes, mais à l’arrivée nous sommes tous au même niveau. Qui que nous soyons, nous sommes tous soumis à la technique du sport et progressons ensemble, sur des bases identiques.
Pour la petite anecdote, j’ai été membre du club de tennis de Maisse et, après des années à jouer avec l’un de mes partenaires, j’ai fini par apprendre qu’il était chef de service d'un grand hôpital. C’est justement ce que j’aime dans tout ça, cette notion de partage, qui en devient l’une des valeurs du sport.

Afin de conclure cette interview, qu’aimerais tu dire ?
Je souhaite que le club puisse traverser cette crise sanitaire sans trop de dommages afin que nous puissions continuer à proposer aux joueurs des compétitions, qu’ils aient encore l’occasion de se faire plaisir car un club sportif est une belle aventure !

Puis celle de Sabine

Bonjour Sabine, peux tu nous parler de toi ?
Bonjour, je m’appelle Sabine et je suis âgée de 48 ans. Anciennement acheteuse, je suis maintenant gestionnaire des budgets informatiques de la caisse d’assurance maladie.
Étonnamment le volley ne fait pas partie de mes loisirs, je trouve que c’est un sport qui fait un peu mal ! 😅 J’ai une préférence pour la natation et l’aquagym.

Depuis combien de temps es tu au club ?
Je suis arrivé au club il y a maintenant tout juste un an.

Et quel est ton rôle au sein du comité ainsi que ses spécificités ?
Je suis la trésorière du club depuis l’Assemblée Générale qui s’est déroulée début janvier.
C’est donc à moi qu’il revient de récupérer puis encaisser les chèques des adhérents, mais également d’effectuer les relances lorsque cela est nécessaire. Je gère également les déclarations de paies ainsi que les factures du club, comprenant entre autres les achats du matériel.

Pourquoi as-tu choisi de devenir trésorière ?
À la suite de la démission l’année dernière du précédent trésorier, je me suis portée volontaire pour le remplacer. Cependant le poste m’a dans un premier temps été refusé car le règlement contraint toute personne souhaitant siéger au comité directeur, et ainsi occuper un poste comme celui-ci, d’avoir une ancienneté de minimum six mois, ce que je n’avais alors pas. C’est donc mon mari, présent au club depuis plusieurs années, qui a occupé cette fonction en attendant que je puisse la prendre à ma charge.

Le travail qui t'est demandé en tant que trésorière est-il ce à quoi tu t'attendais en prenant ce titre ?
Oui, je n’ai aucunement été surprise, je savais très bien à quoi m’attendre. Seule la situation sanitaire actuelle représente une charge supplémentaire de travail.

Avant de nous quitter, aurais-tu un dernier mot ?
Faisons tous attention en cette période toute particulière, en espérant que le club tienne bon dans cette situation qui n’a rien de simple…

Et maintenant le tour de Kevin

Pour commencer pourrais-tu te présenter en quelques mots ?
Je m’appelle toujours Kévin, je n’ai plus 23 mais 24 ans depuis la parution de la newsletter des entraineurs.

Depuis combien de temps es tu au club ?
Je suis au club depuis 10 ans.

Quel(s) rôle(s) occupes-tu au sein du comité ?
Cela fait un peu plus de 3 ans que j’ai intégré le comité directeur du club en tant que membre.

En quoi cela consiste-t-il ?
Lors des réunions, je prends le rôle de chauffeur de salle avec l’aide de Sébastien. Cela nous permet de motiver les troupes (et de faire râler la présidente car on parle trop) pour tenir tout au long de la soirée.

Pour quelles raisons as-tu décidé de rejoindre le comité ?
J’ai décidé de rejoindre le comité pour apporter un point de vue de joueur et jeune aux différents débats menés lors des réunions.

Ton poste et les responsabilités associées sont-elles comme tu l’imaginais ?
Oui et même plus car les débats sont encore plus complets et englobent encore plus de sujets que ce qu’on peut imaginer.

Qu’est-ce que tu aimes et qui te motive à rester dans le comité du club ?
Le fait d’agir sur les décisions du club me plait et voir le comité qui se rajeunit et reflète le club qui se veut formateur, familiale et axé sur l’avenir. De plus, l’ambiance est sympa, tout le monde s’entend bien. « Rigolade mais efficacité » reste notre maitre mot.


À présent vient le tour de Jacques

Bonjour Jacques, que pouvons-nous savoir sur toi avant de débuter ?
Je suis Jacques et j’ai 65 ans. En dehors de mon travail de concepteur éclairagiste actuellement en pause en raison de la Covid, je pratique évidemment le volley et aime me détendre grâce à la musique, le cinéma ou tout autre domaine du multimédia.

En quelle année es tu rentré au club ?
Je suis entré au club en 1995 ce qui fait de moi le plus vieux du club, ou plutôt le plus ancien.

Quel poste as-tu au sein du comité et qu’y fais-tu ?
Je suis devenu le vice-président du club en 1996 ou 1997, je ne sais plus vraiment…
En tant que tel, n’ayant à ce moment aucun chargé des communications, c’est moi qui me suis occupé de la gestion des médias, de faire de la publicité ainsi que des affiches pour le club. J’étais également responsable de la recherche de sponsors en tant que représentant du club.
Cependant, malgré ma place de vice-président je n’ai jamais prétendu remplacer Laurent, alors président du club. Bien que mon poste fait logiquement de moi le remplaçant du président en cas de démission, c’est un poste que je ne souhaite pas car je ne me sens pas avoir les épaules pour pouvoir gérer le club.

Qu’est-ce qui t'a poussé à prendre la place de vice-président ?
Dans les faits, je me suis originellement retrouvé à cette place par obligation, il fallait trouver des membres qui voulaient aider le club et c’est ce que je voulais.
Dans ce club existe depuis toujours un sentiment de bien-être, où il est possible de nouer de bonnes relations… Quand on se retrouve c’est toujours une réunion de copains, en particulier avec la troisième mi-temps !

En tant que vice-président, savais-tu en amont les responsabilités qui te seraient attribuées ?
J’ai accepté le rôle de vice-président parce qu’il en fallait un, mais je savais pertinemment que le but principal est d’aider le club à évoluer et ce continuellement. Il faut bien entendu savoir se montrer disponible car ça prend du temps pour être fait correctement.
Néanmoins, comme je l’ai dit précédemment, je n’ai jamais été en accord avec le fait de devoir si besoin succéder au poste de président du club… Contrairement à lui je ne me sentais pas pouvoir répondre aux responsabilités qui incombent à un dirigeant, ce qui était toute la différence avec Laurent.

Après tout ce temps que tu as accordé au club, qu’est-ce qui te donne envie de continuer à lui en donner ?
Je continue de lui octroyer de mon temps car c’est un club qui avance, dans lequel règne sans cesse une bonne ambiance et j’ai envie d’aider à faire évoluer les choses le plus possible. De plus, ma présence permet d’apporter un avis, une réflexion supplémentaire…
Bien qu’aujourd’hui la communication ne soit plus mon occupation principale, je suis responsable de salle, ainsi que responsable Covid ces derniers temps, lors des rencontres de niveau national et même si je n’ai jamais entraîné ou coaché car ce n’est pas mon truc, je gère le loisir en compagnie de Guillaume.
Quoiqu’il en soit, nous nous trouvons vraiment dans un club convivial et même familial, qui se définit avant tout comme une histoire de copains… J’ai connu certains des joueurs de la Pré-Nationale et joueuses de Nationale 3 depuis le baby volley, comme c’est le cas pour Elo que je connaissais déjà alors qu’elle n’avait que 5 ou 6 ans !
Alors même si le défi sportif est alléchant, pour moi le plus important restera toujours de passer du bon temps tous ensemble sur le terrain, pour finir avec l’iconique troisième mi-temps, ou pot de fin de match, que l’on soit M11 ou sénior.

Avant de terminer cette interview, as-tu quelques mots à dire ?
Lorsque le CVBM a débuté nous n’étions qu’une trentaine tandis que nous sommes près de 200 actuellement… Nous évoluons dans un club qui perdure, qui va de l’avant et a une belle image grâce à tous ceux qui contribuent à lui donner vie.
Je me sens bien au sein du CVBM et, pour toutes ces raisons, je suis impatient de me retrouver de nouveau sur le terrain avec tout le monde…

Puis pour terminer parlons de Marie-Jo

Pour commencer pourrais-tu te présenter en quelques mots ?
Alors je m’appelle Marie-Jo, j’ai 28 ans !!! Ah non 41… Je suis assistante technique à la SICAE… Je fais de la zumba, de l’équitation et du renforcement musculaire avec Vivien (il me tue à chaque fois). J’aime lire, regarder des films, les mojitos, danser…

Depuis combien de temps es tu au club ?
Je suis au club depuis 2017, quand ma fille, Emma a commencé au club et depuis je vous supporte tous les week-ends pour les matchs et je viens vous voir aux entrainements.

Quel(s) rôle(s) occupes-tu au sein du comité ?
Pour l’instant, je fais juste parti du comité directeur, je participe aux réunions, donne mon avis sur différentes questions posées et je suis là en tant que bénévole pour aider.

Pour quelles raisons as-tu décidé de rejoindre le comité ?
J’ai rejoint le comité car on m’a fortement réclamée… et je trouve ça sympa.

Un petit mot pour la fin ?
Je ne sais pas… Que cette période de Covid s’arrête rapidement pour que l’on puisse reprendre les apéros volley, mais surtout les compétitions pour vous !!!

Merci pour votre attention et à très bientôt !

L’équipe du CVBM